PARIS PATRIMOINE

STÉNOPÉS PANORAMIQUES

 PAYSAGE URBAIN - PATRIMOINE PARISIEN

 

La forme d'une ville change plus vite, hélas !

que le coeur d'un mortel.

Baudelaire

 

Vingt siècles de métamorphoses séparent l'antique Lutèce au Paris d'aujourd'hui.

Tel un musée de plein air, le patrimoine parisien servi par une écriture en surimpression, met en lumière des espaces composites. La perception du paysage urbain en est transformée. Décalages et rapprochements visuels sont accentués grâce au long temps de pose que génère la photographie au sténopé. 

Paris devenue grande métropole, métamorphosée ici par la "sténo photographie", se situe à la frontière du réel;

en transmettant charme et tendresse, la Ville Lumière  se fait miroir d'elle même. 

 

Sténopé panoramique, Paris, Opéra Garnier
Opéra Garnier, 2010
Sténopé panoramique, Paris, Vert Galant
Paris Bonheur, Square du Vert Galant, 2010
Sténopé panoramique, Paris, Montmartre
Montmartre, 2013
Sténopé panoramique, Paris, Louvre
Louvre, 2013
Sténopé panoramique, Paris, Concorde.
Concorde, 2013
Sténopé panoramique, Paris, Eiffel.
Eiffel, 2013
Sténopé panoramique, Paris, Beaubourg
Beaubourg, 2013
Sténopé panoramique, Paris.
Liberté, 2014
Passy, 2014, sténopé panoramique, Paris.
Passy, 2014
Sténopé panoramique, Paris, Arc de Triomphe, surimpression.
Arc de Triomphe, 2015
Sténopé panoramique, Paris, Prunus à Notre Dame, surimpression.
Paris, Prunus à Notre Dame, 2015
Paris, Saint Eustache, 2015
Paris, Saint Eustache, 2015

BIENVENUE EN PAYS CAUCHOIS !

 

STÉNOPÉS PANORAMIQUES

ÉTRETAT PAYSAGES

Le pays cauchois au coeur de mon travail photographique.

 

Qu'elles soient argentiques, numériques ou enregistrées avec une simple boîte à sténopé, mes photographies sont des plaisirs d'images. Souvent servies par une écriture en surimpression directe et sans montage, ces images relèvent du désir où émotion et ressemblance préexistent d'une photographie à l'autre. Aussi, avec volonté, en parcourant chemins et valleuses, Vent, Mer, Terre s'unissent. Le proche et le lointain s'assemblent en incluant l'infiniment petit dans l'immensité naturelle du pays cauchois.

D'amont en aval, d'aval en amont, les repères sont bouleversés, l'espace revisité.

Par Annick Maroussy Amy


ÉTRETAT PAYSAGES FLOTTANTS, MIRAGES MARINS

STÉNOPÉS AU CAFFENOL

Positifs directs


Le monde aurait pu être simple comme la mer et le ciel

André Malraux


Quand l’illusion frôle la réalité, le paysage maritime flotte dans l’espace de l’univers ; s’en suivent des paysages imaginaires.

Révélés ici ou là et servis par une écriture en superposition, quelques mirages, quelques chimères s’inscrivent au coeur

de la matière photographique.

Unies par une certaine ressemblance, ces photographies au sténopé parlent du temps qui passe et montrent un éternel paysage

frontière, entre Ciel et Mer.

 

Le Caffenol est un révélateur non polluant, respectueux de l'environnement.

Constituants : cristaux de soude ou lessive de soude ou encore carbonate de sodium; vitamine C; café.

Le Caffenol trouve son origine en 1995 dans une classe de l'université Rochester, au RIT (Rochester Institute of Technologie)

avec comme chef de file le Dr SCOTTA A. Williams.

 


DE LA CAMPAGNE AU JARDIN

Tirage "Fine Art", contrecollage sur support Dibond, avec châssis dorsal

STÉNOPÉS PANORAMIQUES

 

Ici, le thème est la nature.

Paysages, jardins publics ou privés se métamorphosent en lieux intimes. À la fois proches et lointains, les souvenirs se chevauchent et s'assemblent d'une image à l'autre. La lenteur de la mise en oeuvre du procédé au sténopé permet l'invitation à la flânerie, à l'errance, à la contemplation.

 

Le temps est comme suspendu, retenu par la lumière.

Le voyage est onirique.

 

Diaporama sonore ici

 


POLAROID

SUR LE REBORD DE MA FENÊTRE

Sténopés au polaroid

L'art complice de la nature

AU JARDIN


TRANSFERTS D'éMULSION 

ÉTRETAT

TRANSFERTS D'images 

PARIS SECRET - Jardin Saint-François Xavier